Boulevard Urbain Sud, non merci !

Le collectif CANBUS demande l’annulation de la déclaration d’utilité publique, donc du projet dans sa forme actuelle. Signez la pétition pour dire non à cette rocade et oui à une autre vision de l’urbanisme à Marseille !

PETITION CHANGE.ORG 

Non au Boulevard Urbain Sud à Marseille qui va détruire de nombreux espaces verts sans résoudre les problèmes de circulation !

 

Les travaux du Boulevard Urbain Sud (BUS), sensés désengorger les quartiers sud de Marseille, ont commencé.

Raccordée à deux autoroutes (la L2 et l’autoroute Est) et aboutissant au littoral d’une métropole densément peuplée, le B-U-S offre des caractéristiques parfaites pour devenir «un aspirateur à voitures ».

Un projet qui ne va pas fluidifier la circulation.

L’enquête publique démontre que le Bus sera saturé dès sa mise en service :9 des 21 carrefours verront leur taux de charge avoisiner ou dépasser les 100%.
La circulation dans nos quartiers ne sera pas améliorée car les axes actuellement embouteillés sont transversaux au tracé du BUS.

Un projet qui saccage nos espaces verts.

Pollution par les gaz des véhicules et le déséquilibre environnemental induit par la perte des zones vertes due au saccage des parcs urbains, leurs arbres classés, et leur flore protégée : Le parc de la Mathilde, jardin public, sera amputé de moitié. Les Jardins de Famille Aiguier, existants depuis 1907 et reconnus d’utilité publique, seront coupés en 2 par une artère de 30m de large et défigurés par la perte de 2ha alors qu’ils viennent de recevoir le 1er prix de la Ville de Marseille dans la catégorie Jardins Partagés et le 1er prix du Département dans la catégorie Fleurissement et Projet collectif. La pinède du Roy d’Espagne, aux portes du Parc des Calanques, paiera, elle aussi, un fort tribu au BUS.
Accélérateur de sur-fréquentation,le BUS, par sa proximité avec les portes d’entrée de Luminy, des Baumettes, du Baou de Sormiou, du Roy d’Espagne, constitue un grand danger pour le Massif des Calanques .

Un projet qui accroît la pollution de l’air.

Selon Air PACA, organisme de surveillance de la qualité de l’air, Marseille dépasse la moyenne annuelle normée, et ce, surtout le long des axes routiers. C’est la ville la plus polluée de France ! Des équipements, crèches, collèges, écoles, hôpitaux auront leurs fenêtres qui donneront directement sur cette nouvelle voie.

Priorité aux modes de transports doux !

Malgré ces impacts très négatifs, aucune alternative n’a été étudiée. Rien n’est fait pour penser une ville innovante, respectueuse de ses habitants qui promeut des modes de transport doux et les transports en commun.

En signant notre pétition, vous combattrez un projet technocratique du tout-voiture, inefficace et polluant qui détruira notre environnement et la qualité de vie de nos quartiers.